Témoignages "Récits"

 

Je suis très contente de mes livres. Je n'ai pas pu attendre Noël pour les remettre à mes enfants ! Ils ont été très surpris et à la lecture, ils ont eu les larmes aux yeux.
M. S.

Le récit de mon parcours a été un véritable soulagement ; je portais une douleur que je ne parvenais pas à identifier. Cela m'a permis de m'exprimer. Je suis très heureuse d'arriver au résultat de notre travail ensemble et à ce récit qui me tenait tant à cœur.
B. M.

Lors d'une fête de famille, nous avons remis "notre" livre. Nos filles ont été très émues de découvrir ce que nous n'avions jamais pu leur confier.
A. et R. P.

Raconter mon histoire, aussi douloureuse qu'elle ait été, s'est révélé très positif. Cette expérience s'est traduite par un récit bien structuré de mon vécu professionnel de harcèlement moral, que je n'aurais pu personnellement présenter sans l'aide de Marie-Paule, habituée et formée à ne retenir que l'essentiel d'un récit.
Nous avons travaillé en excellente collaboration (dans la bonne humeur et la confiance réciproque), nos échanges ont été efficaces et intelligents, et le résultat a été à la hauteur de mon attente (voire plus).
La qualité de notre collaboration et notre complicité ont fait qu'à la sortie du livre, j'ai presque eu l'impression d'avoir écrit le livre toute seule...
Marie-Paule est très intuitive et elle se glisse sans souci dans la peau de celui qui raconte.
Dans certaines situations (dans la mienne précisément), « écrire » son histoire est une excellente thérapie. Il a fallu oser le faire, s'investir pour transmettre son message, mais cela m'a permis de continuer ensuite le cours de ma vie : l'âme beaucoup plus légère, je me demande parfois si c'est bien moi qui ait vécu tout cela... j'arrive presque à faire un trait sur ce passé douloureux.
La reconstruction a été longue, environ deux années après l'écriture du livre, mais sans la sortie de celui-ci je ne pense pas que j'aurais pu m'en sortir aussi bien. Rencontrer le public lors des dédicaces (et également dans mon cas lors de formations professionnelles) aide à ne pas se sentir isolé : compréhension et partage des problèmes contribuent à la résolution progressive de ceux-ci.
C. G.

J'avais besoin d'être écouté pour mieux transmettre mon expérience et les valeurs de la vie auxquelles je suis attaché. Les nombreux retours, écrits et oraux que j'ai eu depuis la parution de mon livre m'ont confirmé que j'avais eu raison de vous faire confiance.Merci Marie-Paule.
J-P. S.

Depuis longtemps, je portais ce projet de dévoiler à mes proches une partie importante de mon enfance. L'essentiel pour moi était d'être mieux comprise. J'hésitais, ce n'était pas si facile. Je craignais leur éloignement de moi,  c'est le contraire qui s'est passé. Mon récit a également surpris mes amies qui ignoraient tout de cette période.
Avec le recul, cette expérience m'a fait du bien, cela s'avère une bonne thérapie, soixante ans après les faits.
Le courant est bien passé avec la rédactrice, car j'étais en terrain de confiance et on me félicite sur le style de mon livre.
M. L.

Partager mon histoire, j'ose le dire, m'a permis de prendre une revanche sur la vie. Moi qui avais tant été humilié pendant mon enfance, parce que j'étais né dans une famille très pauvre, à la campagne, à la fin des années vingt, j'ai voulu montré qu'on pouvait s'en sortir. Très tôt, je me suis rebiffé contre cette époque où les différences sociales étaient beaucoup plus marquées que de nos jours. Des copains d'école m'ont contacté à l'occasion de la sortie de mon livre. Ils ont d'abord été étonnés de ma démarche, d'avoir oser raconter cette période de misère de l'enfance, mais ils m'ont aussi félicité : « T'as eu raison ! » m'ont-ils dit.
Je ne peux qu'encourager d'autres à faire de même, il suffit de raconter, Madame Bouffet se charge du reste.
A. S.

Je ne m'attendais pas à recueillir autant de retours positifs à la publication de mon livre, qu'ils viennent de mes proches, d'amis ou de personnes anonymes. Ils se résument ainsi : l'émotion traverse le récit qui est bien écrit.
"lecture claire et précise, pleine d'émotion, se lit facilement et est bien écrit, j'ai été émue par l'histoire de cette autobiographie, je n'avais qu'une envie : lire la page suivante... passionnant, j'ai versé des larmes en lisant votre autobiographie..."
Ces retours m'ont satisfait car je tenais expressément à écrire ce livre, pour révéler un secret et ainsi me libérer totalement. Mon message est passé.
La collaboration avec Marie-Paule Bouffet m'a été indispensable ; elle s'est montrée à la fois professionnelle et accueillante.
J-P. R.

Je tenais à vous faire part de mon contentement à la lecture du récit de mes grands-parents. Je suis très heureux d'avoir lu toutes leurs aventures racontées sur ce ton. Le projet est vraiment magnifique. J'aurais adoré avoir une photo de l'arrière-arrière-grand-père soulevant un essieu de charrue d'une main ou tirant la charrette à la place du cheval ! En tout cas, merci, merci beaucoup. C'est un super, super projet dont je suis très satisfait.
Y. C.

Je tenais à transmettre à ma famille, surtout aux plus jeunes, et à quelques amis, ce qu'a été notre jeunesse. Bonheur... tristesse... joie... pendant et après la guerre dans notre société bouleversée. Mes lecteurs ont apprécié ce récit. J'ai volontairement limité le nombre d'exemplaires, car j'aurais pu certainement en distribuer beaucoup d'autres. Mon livre a circulé parmi nos voisins... Ce travail a été formidablement enrichissant. J'ai pris plaisir à le faire.
Votre avis, votre esprit de synthèse, vos idées de mise en page m'ont été d'une grande utilité. Sans vous, je n'aurais pas concrétisé ce que j'avais écrit. Le résultat a été à la hauteur de mes attentes et confirmé l'adage : « les paroles s'envolent, les écrits restent. » Cette première expérience m'a donné l'envie d'écrire de nouveau et c'est en cours !
Y. L. S.

Nous tenons à vous souhaiter une bonne année, pleine de réussite, comme celle remportée par "notre livre". On se l'arrache ! Soyez-en récompensée car c'est aussi "votre livre !
J. C.

Notre livre a créé l'événement dans la famille. Certains l'ont lu d'une traite. D'autres le gardent précieusement et ne veulent pas le prêter de peur qu'on ne le leur rende pas ! J'ai été surprise du grand intérêt des plus jeunes. Nos petits-enfants l'ont apporté à l'école pour lire le témoignage de mon mari sur la guerre. Il a aussi circulé parmi nos voisins. Dire qu'au départ, je ne voyais pas bien en quoi notre vie pouvait intéresser la famille !
Je me suis trouvée en confiance avec vous et raconter notre histoire, oh ! pas toute car ça n'est pas possible, m'a permis de voir comment on en est arrivé là ! Moi qui croyais que je ne dépasserais pas l'an 2000, nous voilà en 2010 !
M. G.

À travers la réalisation de cet ouvrage, je souhaitais continuer à faire vivre mon épouse, permettre à nos petits-enfants et à ceux qui l'avaient moins connue de la découvrir. La collaboration avec vous s'est faite dans la plus totale harmonie au cours d'entretiens pendant lesquels vous avez su, avec beaucoup de discrétion, nous écouter, nous guider sans rien imposer. Le résultat correspond pleinement à mes attentes. Merci.
J-P. D.

«Un accueil bienveillant de mon histoire ». Voilà ce qui me vient à l'esprit quand je pense à cette expérience. Je ne peux faire part que de remarques positives quant à notre collaboration qui fut chaleureuse et humaine, réalisée dans le respect. Nous avons travaillé dans un cadre que vous avez bien défini. Vous posiez des questions pertinentes qui permettaient une élaboration de mon récit. Je voudrais souligner votre qualité d'écoute, de bienveillance, de neutralité, de sensibilité. Peut-être avez-vous été un médiateur entre mon histoire et moi-même. Notre travail et l'existence du livre m'ont aidé à mettre de la distance avec certains faits éprouvants de ma vie. Déposer une partie de mon fardeau quelque part afin qu'il existe, laisser une trace de la réalité de mon histoire et de celle de ma famille selon ma vérité et mon vécu ont été très importants pour moi, même si les blessures exprimées sont toujours présentes. J'ai également apprécié que la retranscription et l'écriture du livre aient été fidèles à mes propos. La façon de relater mon récit m'a plu, un peu comme si c'était moi qui avais écrit. Vous avez été le script de mon histoire de vie.
E. M.

Mes frères, mes enfants, mes neveux ont trouvé que j'avais eu une excellente idée. Transmettre cette mémoire vive, et tout particulièrement comment nous avons vécu la guerre, me semble très important. Beaucoup de nos lecteurs ont découvert que l'année la plus dure fut 1944-1945, après le débarquement. Les plus jeunes étudient cette période à l'école, c'est une source d'échanges.
J'aime raconter, mais je ne m'en serais jamais sortie toute seule. Marie-Paule Bouffet a su gagner notre confiance à tous les deux et nous avons travaillé dans l'amitié.
M-R. M.

Je ne sais pas si vous me remettez. Vous aviez écrit les mémoires de M. et Mme... il y a quelques années. Une expérience qui a sublimé leur vieillesse à travers toute la famille à l'époque. Une bien mauvaise nouvelle m'amène ce soir. Madame... est décédée ce matin. Elle avait 92 ans. Ma fille, douze ans, venait juste de terminer la lecture de leurs mémoires écrites par vous. Mes pensées sont donc allées naturellement vers vous. Ce mail juste pour vous donner cette nouvelle et vous adresser nos éternels remerciements pour avoir réalisé cet ouvrage qui restera à jamais avec nous. Très cordialement.
Y. C
.

Je suis très heureuse d’arriver au résultat de notre travail ensemble et à ce récit qui me tenait à cœur. Merci.
B. M-S
.

 

 

Retour vers le haut